Publié le

À la découverte de la carte grise de collection

CARTE GRISE

Vous connaissez déjà la carte grise conventionnelle, mais est-ce que vous connaissez la carte grise de collection ? Il s’agit d’un document qui est proposé aux propriétaires de véhicules ayant plus de trente ans d’âge. Quels sont les atouts d’une carte grise de collection à l’opposé de la carte grise normale ? Il est vrai qu’avec une carte grise de collection, les autorités publiques sont plus souples vis-à-vis du véhicule, mais le document présente tout de même des inconvénients. Par contre, avec la carte grise  sur le site http://news-auto.fr/2017/11/immatriculations-en-ligne-premiers-bugs/normale votre véhicule a droit au même traitement que tous les autres véhicules. Nous allons explorer les points forts et faibles de la carte grise de collection pour le propriétaire et son véhicule.

L’un des premiers et des plus importants des avantages de cette carte grise de collection est que le document a été conçu pour donner un nouveau titre, une nouvelle vie aux véhicules anciens pour qu’ils puissent être immatriculés et rouler de nouveau. C’est en 1991 que cette carte fait son apparition, lorsque l’engouement pour les vieux modèles de voitures était à son comble. De plus, pendant cette période on s’est rendu compte qu’à cause de la Seconde Guerre mondiale, un grand nombre de véhicules avaient perdu leur immatriculation. Malgré l’absence des papiers originaux, la carte grise de collection permet toujours de réimmatriculer les anciens véhicules et d’immatriculer des véhicules venus de l’étranger et ne disposant pas de papiers.

C’est l’un des plus gros avantages de ce document. Toutefois il présente également des inconvénients, qui ne sont pas très nombreux, mais qui restent présents. Tout d’abord il faut savoir que le choix de la carte grise de collection est définitif, par la suite vous ne pourrez pas opter pour une carte grise normale. Il est donc important de bien réfléchir et de nuancer la situation puisque l’on peut officiellement passer d’une carte grise de collection à une carte grise normale, c’est l’inverse qui n’est pas possible. Il est vrai que pour y arriver il faut respecter des conditions drastiques, un processus plus long que la normale, rendant la chose assez difficile au final. En plus on observe quelques limitations d’usage autour de la carte grise de collection. Un véhicule doté d’une carte grise de collection n’est pas autorisé à transporter des marchandises, ni de servir d’outil de travail notamment dans le cas du transport à titre onéreux des personnes.

Publié le

Comment établir une carte grise après un changement de propriétaire sur le véhicule ?

carte grise en ligne

Après l’achat ou la vente d’un véhicule, il est important de faire enregistrer la cession dans un délai de 15 jours, et surtout de lancer les procédures d’obtention de nouvelle carte grise http://www.mandataireauto.net/quest-ce-quune-carte-grise-pourquoi-doit-on-en-faire-une/, afin que celle-ci vous soit disponible dans un délai d’un mois. Quand vous décidez de vendre votre voiture, vous êtes dans l’obligation de mener à bien les démarches administratives qui s’imposent, afin de régulariser l’état du véhicule, surtout en termes de carte grise. Pour que la procédure avance, vous devrez fournir quelques pièces pour que le nouveau propriétaire puisse faire immatriculer son nouveau véhicule, et le mette en son nom. L’un des premiers documents que vous devrez fournir est la déclaration de cession du véhicule. Ce document doit provenir de l’acheteur. En effet, ce dernier peut trouver et imprimer le formulaire cerfa numéro 13754 et compléter ce document en trois exemplaires. Des trois exemplaires, l’un sera pour l’acheteur, un autre pour la préfecture ou l’autorité qui s’occupera de fournir la carte grise et le troisième pour le vendeur.

Chacune des parties liées à la transaction, c’est-à-dire le vendeur et l’acheteur, devra marquer sa signature dans la partie certificat de vente. Remplir ce document de cette manière est incontournable, même lorsqu’il s’agit d’un don de véhicule à titre non onéreux. Dans le cas où on achète un véhicule, il est important que le nom du vendeur qui figure sur la carte grise soit le même qui figure sur le certificat de cession. Il en est de même pour le domicile. La vente du véhicule ne peut pas être effective tant que le vendeur n’est pas le titulaire du certificat d’immatriculation.

Parmi les autres documents qui vous seront demandés, on retrouve la carte grise de la voiture. Elle devra être donnée à l’acquéreur avec la mention « cédé » ou « vendu », en précisant le jour, l’heure de la cession, mais aussi la signature du vendeur. Si la carte grise est accompagnée d’un coupon détachable, c’est sur ce dernier que les coordonnées de l’acheteur seront mentionnées, avec la signature du vendeur. En plus de ces deux documents, le certificat de non-gage et le procès-verbal de contrôle technique devront être fournis à l’acheteur qui s’en servira pour l’établissement de la carte grise. Ces documents servent à prouver que le véhicule n’a pas de panne ni de vice caché. L’acheteur devra également payer des frais pour se faire établir la carte grise, en plus des documents cités ci-dessus.

Publié le

Et si vous faisiez un tour à Oujda après avoir séjourné dans un hôtel de luxe à Marrakech ?

hotel a Marrakech hotel Marrakechhotel Marrakech

Le Maroc est un pays qui dévoile de plus en plus les richesses qu’il englobe. C’est un pays dont chacune des villes présente des particularités, certaines villes comme Casablanca sont réputées pour l’intensité de l’activité économique sur place, d’autres comme Marrakech ou Agadir sont célèbres pour l’activité touristique qui y est très développée. En effet, la cité ocre accueille chaque année des millions de visiteurs qui viennent là pour découvrir la région et ses atouts naturels, mais aussi pour profiter des infrastructures comme l’hôtel de luxe à Marrakech http://www.voyagidees.com/voyages-en-afriques/resider-a-lhotel-de-luxe-la-sultana/. Ainsi, ils peuvent profiter du spa, du hammam, des massages, des mets marocains, etc. La ville d’Oujda est connue pour le caractère culturel et intellectuel de ses activités. Cette fois encore Oujda renforce ce positionnement en accueillant la première édition d’un événement littéraire de grande envergure. En effet la ville d’Oujda a abrité pour la première fois le salon maghrébin du livre dénommé « Lettres du Maghreb ».

« Lettres du Maghreb » en était à sa première édition en cette année et l’événement a été organisé sous e thème « Dire la jeunesse, écrire l’espoir ». L’événement organisé par l’Agence oriental s’est déroulé du 21 au 24 septembre 2017. Cette rencontre de grande envergure a poussé de nombreuses autorités à se déplacer en direction de la ville d’Oujda, ils ont ainsi pu marquer le soutien du gouvernement marocain à l’événement. « Lettre du Maghreb » est un rassemblement qui met en valeur le potentiel intellectuel des Maghrébins et redonne de l’éclat à la ville d’Oujda. Les passionnés du charme des hôtels de luxe à Marrakech ont pu se rendre compte que d’autres villes proposent des conditions de vie tout aussi intéressantes.

Au total ce sont 200 intellectuels et environ 20 éditeurs qui ont participé à cet événement, venant des différentes régions du Maroc y compris ceux qui ont leurs habitudes dans les hôtels de luxe à Marrakech. Le Sénégal était invité d’honneur de cette rencontre où étaient présents des représentants de dignitaires de pays africains et européens. Les visiteurs et participants ont pu assister à des séances de dédicace, à des conférences, des tables rondes, etc. étaient aussi présents à cette rencontre, l’ambassadeur de France au Maroc, le ministre de la Culture et de la Communication marocain, le wali de la région et bien d’autres. Pendant quatre jours des milliers de visiteurs étaient présents pour soutenir les débats avec les auteurs, pour assister et participer aux ateliers d’écriture, d’illustration et de contes. Chacun s’est adonné à l’activité qui lui convenait ou l’intéressait le mieux. On attend d’ores et déjà la prochaine édition de ce salon plein de promesses pour l’avenir de l’écriture en zone orientale.

Publié le

Le cap Sim d’Essaouira pour pratiquer le stand up paddle au Maroc ?

Stage-Wind-inter-

Pratiquer le stand up paddle au Maroc est devenu une des activités les plus appréciées par les touristes à travers le monde. Ils viennent des quatre coins de la planète pour pratiquer cette activité et ressentir des frissons dans les plus beaux coins du royaume. Pour l’heure l’une des zones les plus adaptées et même appréciées est Essaouira qui compte de nombreux spots intéressants et magnifiques. Au sud d’Essaouira on retrouve le cap Sim avec ses minuscules villages où l’activité principale est la pêche et sa houle. La région est de plus en plus fréquentée par des surfeurs, ainsi que des pratiquants de kite. Selon l’époque, la température de l’eau peut atteindre 15 degrés, cela n’empêche pas les passionnés de venir chevaucher quelques vagues que ce soit en hiver ou en été. Précisons qu’au Maroc, même en hiver, le climat reste assez agréable.

Ce spot est le lieu de regroupement de tout un groupe de personnes ayant la même passion pour les activités sportives qui sont pratiquées dans l’eau. En fonction de la houle, ils changent de spot, pour certains, à bord de leur camping-car, observant la vague tout au long de la journée, afin de la saisir à la bonne hauteur. S’adonner au stand up paddle au Maroc sur le site https://standupmorocco.com/, permet également à ces surfeurs ou aux personnes qui ne surfent pas, d’admirer les paysages de cailloux, de voir les arbres secs qui alternent avec les dunes de sable. Vous pourrez même avoir la chance de rencontrer Hassan le gardien du phare et d’avoir droit à une visite particulière qui offre une vue à 360 degrés sur Essaouira. Pendant ces périodes de grande affluence, la zone se transforme en paradis pour les propriétaires de camping-car et de surf.

On retrouve aussi dans cette population de vacanciers, des retraités européens venus se réfugier au Maroc pour profiter de ses beaux paysageset de cette ambiance chaleureuse. Quelques-uns de ces retraités recherchent également le spot parfait pour pratiquer du stand up paddle au Maroc. Eh oui, c’est une activité que même les personnes âgées peuvent pratiquer sans difficulté. C’est un contraste assez saisissant au final, entre les villages de pêcheurs et les surfeurs qui tiennent leurs planches sous le bras afin d’affronter les vagues, les camping-cars à l’aspect douteux qui surplombent les ruelles, les parkings de la ville ou les jardins d’habitants hospitaliers. Le Cap Sim mérite une attention particulière.